Transports scolaires
Web MagEn actions


photos publications vidéos
newsletter
FB rss
Merci de patienter ...

« L’école de la nature »

Audrey Maire est responsable du centre « Grand Chalet » (PEP 25) à Mouthe (25).

Audrey Maire, responsable du centre « Grand Chalet » (PEP 25)

Audrey Maire, responsable du centre « Grand Chalet » (PEP 25) à Mouthe (25)

© crédit : David Cesbron

Emmener les enfants au contact de la nature et leur faire découvrir le milieu de la moyenne montagne, c’est ce que fait depuis 1976 le Grand Chalet PEP de Mouthe situé dans le Parc régional du Haut Jura. « C’est vraiment notre cœur de métier ! Nous nous sommes donc naturellement retrouvés dans le dispositif « classes environnement » que nous avons rejoint cette année, en même temps que se faisait l’union des PEP du Doubs, de la Côte d’Or, de la Nièvre et de l’Yonne devenues, au 1er janvier 2018, PEP du centre de la Bourgogne-Franche-Comté », explique Audrey Maire. Cette année, le centre a reçu une vingtaine de dossiers pour la période de janvier à juin. « Cela correspond à 40 classes de maternelle (grande section) et primaire, soit 816 élèves, avec de plus en plus de classes en provenance de l’Yonne et notamment d’Auxerre », précise Solène Jelsch en charge de la partie administrative. « Pour certains, c’est une première, ils ne sont jamais sortis de leur quartier, de leur ville comme ce fut le cas pour des élèves de Valentigney dans le Doubs. C’est l’occasion pour d’autres, venant notamment du milieu rural et qui connaissent mieux la nature, d’être moteurs », précise Audrey Maire.

Les enfants ont besoin de toucher et sentir
Le centre propose aux enseignants tout un panel d’activités autour de l’eau, de la faune, de la forêt et de la flore, ou encore de la sensibilisation et de la préservation de l’environnement. Des enseignants qui sont le plus souvent impliqués et convaincus de la pertinence des classes « environnement », remarque Audrey Maire. L’équipe les accompagne ensuite dans leur choix, selon leur projet pédagogique, le cycle et l’âge des enfants. « L’objectif est vraiment de faire découvrir aux enfants toutes les facettes de ce milieu, d’autant que nous sommes également tout près d’une tourbière : leur faire toucher la mousse des arbres, leur faire découvrir des lichens ou un courant d’eau, mais aussi l’hiver, leur montrer comment la nature, le vivant s’adapte au rythme des saisons, repérer les traces dans la neige, savoir qui hiberne, ce que mangent les autres animaux… Les enfants ont besoin de toucher, de sentir, de plus vivre ! Au retour des sorties, ils nous disent qu’ils ont appris plein de choses. Voilà pourquoi on est là. »

 

Retour Retour haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+

Guide des aides

je participe