Web Mag

Sortir en région

Tout voir





photos publications vidéos
newsletter
FB rss
Merci de patienter ...

Lycées modernisés dans le Territoire de Belfort

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région et Stéphane Guiguet, vice-président en charge des lycées, se sont rendus dans les lycées Quélet à Valdoie (90) et Follereau à Belfort (90), lundi 3 octobre et jeudi 5 octobre 2017, pour inaugurer les nouveaux locaux.

Déplacement de Stéphane Guiguet, vice-président en charge

Déplacement de Stéphane Guiguet, vice-président en charge des lycées, au lycée Follereau à Belfort (90)

© crédit : DR

Au lycée professionnel agricole Quelet à Valdoie, trois ans de travaux ont été nécessaires pour transformer le « site du bas » du centre de formation professionnelle et de promotion agricole. Les locaux pédagogiques ont été complètement réorganisés : halle de travaux pratiques, aménagements paysagers, espace de production horticole, locaux animalerie, fleuristerie et espace vente. La Région y a investi 5,5 millions d’euros. A l’occasion de l’inauguration de ces nouveaux locaux, Marie-Guite Dufay a tenu à souligner l’engagement du lycée aux côtés de la Région en faveur du développement durable et dans la démarche du « manger bio et local » en restauration collective. L’objectif de la Région est en effet d’atteindre 50 % de produits issus de l’agriculture de proximité et/ou agrobiologiques dans les restaurations collectives des lycées d’ici 2021.

Apprendre dans de bonnes conditions
Au lycée général et technologique Raoul Follereau à Belfort, Stéphane Guiguet, représentant la présidente de la Région, ont inauguré le bâtiment B1 rénové, dédié à la formation des sections générales et physique-chimie. Cette opération a notamment permis une mise en conformité en matière d’accessibilité, de sécurité incendie et d’isolation thermique, ainsi qu’une réorganisation des espaces, la réalisation d’un espace d’accueil et d’accompagnement des élèves, la création d’amphithéâtres, l’aménagement de laboratoires, ou encore une restructuration complète de l’infirmerie. Le montant des travaux, pris en charge par la Région, s’élève à 5,2 millions d’euros.
A l’image de ces deux opérations, la Région Bourgogne-Franche-Comté a la volonté de donner aux lycéens les moyens d’apprendre dans de bonnes conditions. Elle consacre ainsi, chaque année, 100 millions pour rendre les établissements plus confortables, accessibles, connectés et économes en énergie.
 

Retour Retour haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+

Guide des aides

je participe