Web MagEn actions


photos publications vidéos
newsletter
FB rss
Merci de patienter ...

Notre agriculture pour demain

En visite au GAEC Racine-Viennet à Châtillon-Guyotte (25), mardi 3 octobre 2017, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, a présenté le projet de Plan régional de développement agricole #NotreAgricultrureDemain.

Visite de Marie-Guite Dufay, présidente de Région, au GAEC

Visite de Marie-Guite Dufay, présidente de Région, au GAEC Racine-Viennet à Châtillon-Guyotte (25), mardi 3 octobre 2017

© crédit : David Cesbron

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, Sophie Fonquernie, vice-présidente en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire et Christian Decerle, président de la chambre régionale d’agriculture de Bourgogne-Franche-Comté, ont rencontré Nicolas Racine et Eric Viennet à la tête de leur GAEC depuis 17 ans, avec Muriel Viennet à Châtillon-Guyotte dans le Doubs.
Tous deux ont expliqué leur démarche actuelle de conversion en agriculture biologique, pour faire face à la crise. L’objectif est notamment de passer à un lait bio et de fonctionner en autosuffisance. « L’idée de cette conversion vient de Muriel qui d’ailleurs visite actuellement une fromagerie bio dans le Puy de Dôme, ce que nous envisageons également de faire », explique Nicolas Racine. Parallèlement le GAEC porte un projet de méthanisation avec une autre exploitation. « C’est une vraie illustration de la diversification possible sur une exploitation qui crée de la valeur ajoutée. Il faut aussi encourager et conforter les installations bio », a souligné Marie-Guite Dufay.

Budget de l’agriculture en hausse de 5 millions d’euros
La Région, qui a soutenu les différents projets de l’exploitation depuis plusieurs années, s’engage aux côtés des agriculteurs dans un contexte de crise difficile. Elle a ainsi fait de l’agriculture une grande cause régionale et augmenté son budget de 5 millions d’euros ; un budget qui est aujourd’hui de 15 millions d’euros. « Les audits d’exploitation ont été lancés l’an passé et nous nous sommes appuyés sur les audits de filières pour élaborer notre Plan régional de développement agricole », a détaillé la présidente de la Région. Ce plan #NotreAgricultrureDemain, élaboré en concertation avec les organisations syndicales, sera soumis au vote des élus le 13 octobre prochain en assemblée plénière. La priorité est de créer et de partager de la valeur ajoutée, en adaptant les filières et les systèmes d’exploitation individuels, mais également de former et de renouveler les générations d’agriculteurs, et enfin, de relier l’agriculture au tourisme, à l’environnement et de développer l’énergie solaire et la méthanisation.

Accédez à la page "Notre agriculture, par cœur"

Retour Retour haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+

Guide des aides

je participe