Transports scolaires
Web MagEn actions


photos publications vidéos
newsletter
FB rss
Merci de patienter ...

Objectif Jeux Olympiques 2024 !

Le CREPS Dijon-Bourgogne-Franche-Comté a reçu, jeudi 21 juin 2018, la délégation de Côte d’Ivoire, première délégation étrangère venue visiter les installations sportives françaises en vue de la préparation des prochains Jeux Olympiques de Paris.

Visite de la délégation de Côte d’Ivoire au CREPS

Visite de la délégation de Côte d’Ivoire au CREPS Dijon-Bourgogne-Franche-Comté, jeudi 21 juin 2018

© crédit : Vincent Arbelet

C’est une première ! Après avoir signé une convention de collaboration à l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP) à Paris, la délégation ivoirienne composée des dirigeants de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports d’Abidjan (INJS) s’est rendue au CREPS Dijon-Bourgogne-Franche-Comté. Elle y a été accueillie par Pascal Bonnetain, directeur du CREPS et Laetitia Martinez, vice-présidente chargée des sports de la Région Bourgogne-Franche-Comté. Patricia Delesque, directrice de la Cellule Relations Internationales de l’INSEP et Anne Marie Vansteene, cheffe Mission Grand INSEP accompagnaient également cette délégation. « Les collectivités et les territoires doivent être grandement bénéficiaires de la dynamique apportée par l’accueil d’environ 250 pays en préparation pour les JO 2024, et ce, dès le lendemain des Jeux Olympiques de Tokyo », ont-elles expliqué, rappelant le rôle essentiel de l’INSEP et des membres du réseau Grand INSEP pour valoriser les atouts du territoire en termes de savoir-faire, de vitalité et de capacités d’accueil que ce soit en équipements sportifs mais aussi touristiques.

Dynamisme et volonté
Pascal Bonnetain, qui s’est dit honoré de recevoir la délégation de Côte-d’Ivoire qui plus est juste après l’INSEP, a présenté les nombreux atouts de l’établissement qui ne cesse de se restructurer pour être à la pointe du niveau d’exigence attendu par les sportives et sportifs de haut-niveau et leurs entraineurs*. Un dynamisme et une rénovation accompagnée par la Région, propriétaire du CREPS depuis le 1er janvier 2016 (par la loi NOTRe), comme l’a précisé Laetitia Martinez. La vice-présidente a également rappelé que la Région a impulsé une démarche innovante auprès de tous les territoires volontaires : celle de fédérer et de soutenir les actions émanant des territoires pour renforcer le poids de la candidature à l’appel à projets national « base arrière » des Jeux olympiques et paralympiques 2024. « Nous sommes plus forts ensemble ! Il est essentiel d’unir nos forces et de présenter une réponse coordonnée et cohérente pour démontrer notre dynamisme et notre volonté d’être présents auprès du Comité d’organisation des Jeux Olympiques ».  
Anzoumana Habib Sanogo, directeur général de l'INJS d’Abidjan, a salué la qualité des équipements sportifs et des échanges entre la Région, l’Etat et le CREPS, « une véritable source d’inspiration ! ».

* le CREPS a reçu le Label Bronze Grand INSEP le 5 avril dernier à Paris

 

Retour Retour haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+

Guide des aides

je participe