Web MagEn actions

Guide des aides

je participe

Sortir en région

Tout voir





photos publications vidéos
newsletter
FB rss
Merci de patienter ...

Sommaire de ce dossier

Soutien aux agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté

Face à la situation de crise que connaît le secteur agricole, la région se mobilise aux côtés de l’Etat avec un plan d’urgence adopté par les élus lors de l’assemblée plénière du 18 mars.

L’agriculture en région Bourgogne-Franche-Comté

L’agriculture en région Bourgogne-Franche-Comté

© crédit : David Cesbron

Le plan d’actions, présenté et voté par les élus, débloque des moyens sans précédent. Ce plan a été construit sur la base des constats et des rencontres de travail qui ont eu lieu entre Marie-Guite Dufay, présidente de la région, et Christiane Barret, préfète de région, d’une part, et les représentants de la profession agricole et des filières, d’autre part. « A sa place, la région vient conforter les initiatives de l’Etat avec les leviers qu’elle détient en matière d’aides publiques et de garanties financières. Ce sont plus de 4 millions d’euros supplémentaires que la région va ainsi mobiliser pour ce plan », a rappelé Marie-Guite Dufay.

Inciter à produire et consommer local
Ce plan s’articule autour de quatre priorités. La première : répondre à l’urgence avec un soutien à l’investissement et la mobilisation de moyens pour soulager l’endettement des exploitations en rupture économique. La deuxième : améliorer la compétitivité de l’agriculture régionale principalement avec les contrats de filière. La troisième : inciter à produire et consommer local en développant les circuits de proximité et en incitant notamment les lycées à privilégier l’approvisionnement local dans un objectif de fin de mandat de 50 % de produits locaux et/ou bio dans les restaurants scolaires. La dernière : accompagner les agriculteurs qui s’installent, avec des audits d’exploitation, des aides à la reconversion professionnelle et des contrats d’objectifs de productions agricoles.
Ce plan intègre également les orientations proposées par les Jeunes Agriculteurs en faveur de l’installation des jeunes, de la préservation du foncier agricole et de la promotion du « manger local ». Trois chartes ont d’ailleurs été cosignées par la présidente et les Jeunes agriculteurs lors du salon international de l’agriculture.
En complément, la région interviendra auprès des instances nationales et européennes sur trois points : la simplification des normes ; le maintien de l’enveloppe complémentaire au titre du fonds d’allégement des charges à hauteur de 4,6 millions d’euros ; la levée des freins au développement des énergies renouvelables en lien avec l’Etat.

Accédez aux vidéos
 


Retour Retour haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+