Transports scolaires
Web MagEn actions

Guide des aides

je participe


photos publications vidéos
newsletter
FB rss
Merci de patienter ...

Union des républicains de la droite et du centre

Janvier 2018

Budget 2018 : Notre région est à la traine

La majorité est à la tête de la grande région depuis janvier 2016. Pour quels résultats ? Médiocres. Quelles perspectives ? Incertaines…
Certes, l’État n’a pas respecté sa parole et supprimé 20 millions d’euros du fonds de soutien au développement économique.
Certes, le Gouvernement poursuit le matraquage des collectivités impulsé depuis 2012. Mais, les finances régionales sont plus que confortables et notamment depuis que la région a augmenté la taxe sur les cartes grises. Ce sont 15 millions d’euros qui ont été prélevés dans les poches des francs-comtois. Et pourtant, la Région n’investit toujours pas autant qu’elle le devrait.
Le budget 2018 présenté par la majorité prévoit une baisse de 8 % des investissements par rapport à 2017.
Avec plus d’argent prélevé sur les Bourguignons-Francs-Comtois, la gauche régionale prévoit de les aider moins.
Incompréhensible. Toutes nos propositions sont balayées d’un revers de main.
Nous avons pourtant toutes les capacités pour investir et accompagner les entreprises de la région dans leurs projets de développement.
Les Bourguignons et les Francs-Comtois attendent que leurs impôts se traduisent par une volonté politique à leur service.
Combien va coûter et à quoi va servir la nouvelle Agence régionale de la biodiversité ? Quel sera l’impact financier de la future convention TER ? Comment seront gérés les transports scolaires ?
Autant de questions qui ne trouvent pas de réponses dans ce budget 2018. Et le résultat est là, notre région est à la traine.
Les élus du groupe URDC appellent l’exécutif à prendre ses responsabilités, à répondre aux attentes et à inves¬tir massivement pour accompagner les territoires et les acteurs économiques de Bourgogne-Franche-Comté.

   

+ Tribune d’octobre 2017

  

+ Tribune de mai 2017

 

+ Tribune d’avril 2017

   

+ Tribune de février 2017

 

Retour Retour haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+